Actualités de la vape

Peut-on vapoter avant une opération chirurgicale ?

Avant toute opération chirurgicale, il y a des exigences à respecter. Il s’agit entre autres, de l’interdiction de manger, de boire et de fumer. Certes, ces dispositions favorisent le bon déroulement de l’opération, mais elles ne sont pas sans préjugés. En outre, fumer et vapoter sont deux choses différentes qu’il convient de nuancer. Sachant cela, est-il possible que la vape soit autorisée avant une opération chirurgicale ?

Quelle est l'opinion générale sur le vapotage avant une opération chirurgicale ?

Le simple fait de s’interroger sur cette question peut sembler anormal pour plus d’un. En principe, il est interdit de consommer des aliments, des boissons ou même inhaler de la fumée avant une opération chirurgicale. Sauf que fumer est quasiment différent de vapoter, il vaut mieux vapoter que de fumer, d'ailleurs. Les promoteurs des industries de tabac prennent le soin de notifier aux consommateurs que la prise du tabac provoque des maladies cancérigènes. Elle peut entraîner la mort et est proscrite avant une opération. En revanche, la vape n’est pas aussi dangereuse que le fait de fumer avant une opération.

Le vapotage a-t-il un impact sur une opération chirurgicale ?

Proscrire la prise de la vape avant une opération chirurgicale peut paraître contradictoire. En effet, interdire à un patient de vapoter toute une demi-journée avant son opération alors qu’il souhaite arrêter le tabac est un fait à revoir. Notons également que les scientifiques ont démontré en 2015 que la fumée n’a pas d’effet sur la contenance de l’estomac du malade. Étant donné qu’au cours du vapotage, on n’inhale pas de la fumée, mais plutôt de la vapeur, on peut dire qu’elle n’impacte pas le volume du contenu gastrique. De plus, il faut souligner que la cigarette électronique ne renferme pas de monoxyde de carbone. L’e-cig n’empêche donc pas la circulation de l’oxygène pendant le rétablissement du patient.

Que pensent les anesthésistes sur le vapotage avant une opération chirurgicale ?

Beaucoup de médecins considèrent la vape comme un produit nocif pour la santé des malades. Pour eux, il est strictement interdit de vapoter avant une opération chirurgicale. Bien que le vapotage soit vu comme un moyen de délaisser le tabac, certains préfèrent prendre toutes les précautions idoines pour éviter des complications au cours de l'opération chirurgicale. Cela permet d’éviter toutes difficultés pendant l’opération et la récupération du patient. Étant donné qu’en plus, il n’existe pas d’études convaincantes sur lesquelles se baser, il vaut mieux prévenir que guérir selon eux.

Néanmoins, les récentes études n’épousent pas les hypothèses de ces anesthésistes. Par ailleurs, pour d’autres anesthésistes, il importe de souligner qu’aucun élément de preuve ne montre que la vape peut gêner la cicatrisation suite à une opération chirurgicale. Contrairement à la vape, l’impact négatif du tabac a été prouvé par tous les moyens. Les complications avec la cigarette traditionnelle sont plus certaines et de ce fait, la vapoteuse ne devrait pas être perçue comme dangereuse.

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

0 %